Un petit écho à l'article précédent, cette fois ci ce sont 3 chroniques qui sont arrivées cette semaine pour Le Héron et l'Escargot :

Celle des Livres de Malice :

" Un escargot demande une faveur au héron qui se prépare à le manger : faire un petit voyage dans les airs avant d’être avalé.
Un crapaud déroule les tables de la loi et rappelle le triste sort de l’escargot : rester collé au sol..
Ce jour-là, l’escargot se morfond près d’une rivière, un héron s’approche de lui avec l’idée de le manger.
- « Stop ! Hurle l’escargot. Non ! Ne me mangez pas ! »
Le héron lui rappelle que c’est dans la nature des choses d’être mangé.
L’escargot lui demande alors une faveur avant de disparaître.
Le héron accepte et lui demande ce qui lui ferait plaisir avant son trépas.
L’escargot déclame alors son plus cher désir : « connaître l’ivresse de voler ». Le héron accepte et emporte l’escargot dans son bec, l’escargot est en pleine extase.Cette fable est écrit dans une langue simple et efficace, l'humour est au rendez vous.  Elle fait penser au fable de Jean de La Fontaine.
Les illustrations sont superbes, c'est un album comme bien souvent chez les éditons courtes et longues  (voir sur le lien la présentation de l'album et pour avoir une idée de la beauté des illustrations) très soigné et le résultat est rien de moins qu'éblouissant. "

Celle du blog 3 Étoiles :

"Quand un héron affamé croise un escargot cloué au sol, le trépas de ce dernier n’est qu’une histoire de temps. Temps conté par une grenouille-ménestrel. Temps du condamné qui demande une dernière faveur à son bourreau : voler ! Un vol unique, magistral, l’air et la volupté sous son unique pied ! Mais la loi est la dure loi de la Nature : cric-crac-croc-couic, le condamné est mangé !

Quelle finesse de la langue, classique et actuelle, pure, mise en valeur par la police originale ! Et ces illustrations maîtrisées à la perfection, puissantes ! Des doubles pages aux couleurs magistrales, des détails très drôles, ça foisonne, ça prend vie et relief ! Un duo parfait pour un album à la qualité éditoriale exceptionnelle, un objet-livre beau à la reliure cousue. Un travail d’orfèvre d’une grande finesse, une nouvelle version de  » la loi du plus fort est toujours la meilleure  » ( Le Loup et l’Agneau ). A parier que cette fable deviendra un classique !"

Et celle parue dans Le Petit Chat-Mot n°18, Novembre 2012-Avril 2013, magazine de la bibliothèque départementale d'Ardèche :

LePetitChatMot130626

Bonne fin de Jeudi !!