Lytchiz' blog - Mathilde Magnan

18 novembre 2016

"Quand les andouilles voleront, tu seras chef d'escadrille...

... quand elles auront des éperons, tu seras chef d'escadron !"

C'était la minute chanson française.... Mais ici il s'agit de poissons volants (on me signale dans l'oreillette qu'on les à déjà vus quelque-part ceux-là...), de charançons-taxis, de requins à hublos et de canards-tipis...

Futur_vieux_pont

Mais quoi ? pourquoi ? m'enfin ? 

Bé si on regarde bien derrière, on apreçois le Vieux Pont du Vigan, cheffe d'oeuvre moyen-âgeux et archi connu du coin, cette illustration (qui est quand même un poil plus grande qu'un A2) est le fruit d'une commande de la Communauté de Communes du Pays vigannais, dans le cadre d'un projet Science-fiction, où il fallait prendre un point de vue existant et le transposer dans le futur. Comme j'ai pas trop le coup de crayon Madmaxien, j'ai fais avec mes bestioles...

Robin s'est également prêté au jeu, et vous pourrez voir ces illustrations du 30 novembre au 7 décembre, à la Médiathèque Intercommunale du Pays viganais. Le vernissage est le vendredi 2 décembre à 18h ! Viendez-y y'aura des cahouettes, et soutenir pysskologiquement Robin car moi je serai en train de suer à Montreuil ...

 Edit : les dates de l'expo ont été changées ! c'est du 30 au 7 et plus du 28 au 5 !

Posté par mathildette à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

17 novembre 2016

Montreuil que voilà !

Cette année (comme à peu près tous les 2 ans... point trop n'en faut...) je serai au Salon du livre et de la Presse jeunesse de Montreuil (SLPJ de son petit nom...) !

J'errerai dans les stands sur-chauffés le vendredi 2/12 après-midi et le samedi 3/12 (surtout aprem, je ne suis pas encore décidée pour la matinée...). Quelques rendez-vous où vous êtes sûrs de me voir pour de vrai : Vendredi soir de 18h à 19h30/20h je dédicacerai sur le stand des éditions Voce Verso (B23), et samedi de 14h à 15h (puis un peu après sur le stand des éditions Courtes et Longues), je serai sur la scène BD (au rez de chaussée) en compagnie d'autres auteurs et/ou illustrateurs de chez Courtes et Longues pour une mirifique performance : "réaliser un album jeunesse en 1h". En lien avec le thème du salon "Sens dessus dessous", et ce pour les 10 ans des éditions C et L !

Voilou, si vous passez dans le coin pas forcément à ces horaires là, on peut se donner rendez-vous !

À bientôt z'alors !

defiCetL

Affiche_Portrait-212x300

15 novembre 2016

"Traînant les piiiiiiieds au fond d'la meeeeeer...

... deux hommes grenouilles se désespèèèèèrent"

Petit hommage à Ricet Barrier en passant... et teasing humide du petit prochain, la suite d'un certain petit renard... ;) (oui, j'ai mis 3 fois "petit" en une seule phrase)

mosaeeap1

21 octobre 2016

Les résultos del Albatros

Alors, alors, vous avez été 16 à participer, la mouette a eu un beau succès, le flamant rose aussi, mais je cite les autres, parce que y'a pas de raison : Le pélican (2 fois), le macareux (2 fois aussi), le grand goéland blanc, l'avocette élégante, la frégate, l'aigrette, le guillemot de Troïl, la mouette à lunette, l'albatros (bah oui quand même), le bec en ciseaux, la Galinette maritime (je veux une photo) et le fou de Bassan.

Ça en fait des bestiaux à plumes !

Et donc, j'ai mis tous vos petits noms sur des papiers, les papiers dans une boîte, et demandé au moyen de la troupe d'en prendre un au hasard :

concoalbat1

concoalbat2

concoalbat3

concoalbat4

concoalbat5

 

Et voilou ! Catherine, je sais plus si j'ai ton adresse, je crois que si, au cas où redonne quand même !!

Et pour les ceussent qui habitent dans le coin, il y aura une séance de dédicace au Pouzadou le 17 décembre (mais je ne manquerai pas de vous tenir informés ;) )

 

Posté par mathildette à 12:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

07 octobre 2016

Licence poétique ...

Petite (enfin, grande) illustration pour un faire-part d'anniversaire !

illufairepartPat

Posté par mathildette à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

03 octobre 2016

Concouros del Albatros

Ouais, je sais, j'aurais pu trouver mieux comme accroche .... 

Aujourd'hui, le 3 octobre, jour de la sortie officielle de l'Albatros de M'sieur Charles B., illustré par mes ptites mimines (oui, non, parce que sinon, Charles, il l'avait déjà édité y'a vachement longtemps en fait...) !

Pour fêter ça, voici le petit concours qui va bien, pour remporter un bel exemplaire du-dit Albatros :

Comme j'ai pas mis que de l'albatros dedans, mais aussi plein d'oiseaux de mer (oui, quand même on essaie de rester varguement cohérent (non, ça se passe pas dans les bois)), à vous de me dire quel est l'oiseau de mer que vous préférez et pourquoi !

On va dire que vous avez juqu'au 19 octobre, date du 1er jour des vacances, tirage au sort toussa toussa...

Allez ! Coin ! 

extrait13

 

Posté par mathildette à 09:24 - - Commentaires [34] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

22 septembre 2016

L'Albatros, Charles et moi...

AYÉ ! Il est tout imprimé, tout beau, tout chaud, tout bleu, tout plumeux ! Arrivé sans encombre dans ma batalet' (enfin à côté, ça rentre pas dedans), sans détour incongrus je ne sais où ni facéties de La Poste !

albatcaisse

En avril dernier commençait le marathon de la plume, illustrant le fameux poème de Charles Baudelaire : "L'Albatros". Ce fut bien chouette, me replongeant 15 ans en arrière, dans mes cours de littérature avec Mme Barbier. Rhytme soutenu, parfois stressant, parfois coulant, j'ai essayé de donner un regard un peu différent à ce poème archi connu (mais si, là vous avez tous au moins un vers, une strophe dans la tête depuis le début de ce post ! Ah, vous voyez ! - Non, c'est pas "Oh combien de marins, combien de capitaines... " ça c'est l'autre ...), j'espère que ça vous plaira, en tout cas je me suis appliquée !

Merci à Jean Poderos de m'avoir proposé ce projet, ce ne fut pas si simple ;), mais on s'en est sortis !

Voici quelques images de l'intérieur, vous pouvez en voir plus par ICI !

couvphotalabt1

 

albatpls3

Il sort en librairies le 3 octobre prochain, qu'on se le dise !

Et je cogite pour le concours... à très bientôt !

29 août 2016

Chroniques z'éparpillées !

Re voici un petit post sur les dernières (chouettes) chroniques pour "Fadoli" et "Et après ?"

Fadoli :

La littérature jeunesse de Judith et Sophie :

"C'est l'histoire de celui que l'on dit fou, que l'on nomme Fadoli. C'est sa vie, dans un imaginaire peuplé d'animaux, où chaque instant est vécu pleinement. Peu importe ce qui arrive, la solution, il n'y en a qu'une, c'est le rire...

Je tenais à vous parler de cet album mais ça s'annonce bien difficile. J'ai d'abord craqué sur les illustrations si fines : de grandes planches de dessins et de peinture dans un univers onirique où tout passe de minuscule à grandiose selon les angles de vue. Rien n'y est logique, tout est en décalage par rapport à notre réalité et pourtant c'est celle de ce personnage.

Le texte est très court, trois phrases découpées de page en page, presque du mot à mot, comme pour les apprécier chacun à leur juste valeur.

Je ne peux que vous inviter à découvrir ce magnifique album, à lui donner le sens que vous voudrez y trouver. Moi je n'ai pas vu de fou dans cette histoire, j'ai vu un personnage aux sens décuplés capable de profiter de chaque seconde de la vie en y trouvant le meilleur."

Maman Baobab :

"Quel étrange personnage que ce Fadoli. Blondinet aux pieds nus, on le dit touché par les fées. On l'appelle aussi "fada du village". Il évolue les pieds nus, le regard perdu dans son monde ultra habité. Des animaux de toutes sortes y foisonnent. Tout petits hippopotames s'y retrouvent nez à nez avec des escargots, des fourmis, aux formes crayonnées très réalistes. Mammouth, grenouille, girafe à la tête à l'envers, raton laveur, oiseaux de toute sortes, ornithorynque aussi. Il marche sur le fil de la vie Fadoli. Il connaît tout des animaux, son univers, c'est un dictionnaire non raisonné d'histoire naturelle. Et à tous, il ajoute des ailes, pour passer par dessus les montagnes, s'enfoncer dans la terre, faire montagne russe et flotter, sur un bateau qui ferait naufrage, son arche avec lui. Mais pas ses pleurs, non. Il le fait peut-être bêtement, Fadoli, mais tout le temps il rit. Un album saisissant, graphiquement exceptionnel et envoûtant autour de la déficience mentale, douce folie. "

La bibliothèque départementale du Doubs :

"D’aucun dirait qu’il est l’idiot du village, on dit aussi qu’il a été « touché par les fées ». « Les yeux dans les étoiles les pieds sur un nuage ». Son univers est peuplé d’animaux, leur compagnie semble lui tenir lieu de grand Tout, comme une arche imaginaire salvatrice. Et si d’aventure son « bateau fait naufrage », c’est le rire, large et franc, qui vient à la rescousse.

Quelques mots lapidaires sur de grands tableaux de ces « petits et grands mondes qui nous entourent », la folie douce est évoquée ici avec une poésie légère qui lui confère même une portée de leçon de vie."
Et après ? :

couvertureetapres

Le Panda Lecteur :
"(...) Et après? se lit avec le dos en haut - le dos du livre étant souvent confondu avec la tranche, je vous apprends un peu d'anatomie bibliophile, car je suis comme ça, c'est ma bonté. S'en suit alors un lent travelling vers le bas, du ciel vers la terre, dont la coupe nous permet d'apprécier les galeries et les terriers des animaux, et les racines des plantes, et un léger travelling de la droite vers la gauche. Un peu d'eau s'y trouve également. Le temps de la descente est très marqué par des éléments choisis: la naissance, l'épanouissement et la mort du coquelicot, dont les racines n'en finissent pas de grandir, les différents animaux qui s'affairent... Comme à son habitude, Mathilde Magnan agrémente ses illustrations pleines de tendresse avec un peu d'humour: le ver de terre qui se fait manger par la grenouille, le lapin qui creuse des galeries et qui se retrouve nez à nez avec une taupe... Une clé est enterrée quelque part, le coffre que la clé permet d'ouvrir est enterré plus profondément... Il y a, si je vois bien, un bocal qui est également enfoui sous la terre, et dans ce bocal il y a un poisson?! (mais je n'en suis pas sûr, donc c'est une simple supposition).
Et après? serait donc un simple travelling avec vue sur des animaux? Non, il me semble que ça va un peu plus loin que ça: c'est le cours de la vie qui est écrit là, et il me semble que le coquelicot en témoigne. Le temps est quelque peu bizarre, cela dit, puisqu'il ne semble pas avoir le même effet sur les animaux que sur les végétaux. Est-ce une manière de dire qu'il est relatif? Sans doute.
J'aime cet album, parce qu'il nous donne une lecture assez peu commune mais néanmoins très compréhensible - preuve s'il en est que le travail de l'illustratrice est réussi. Ajouter du texte n'aurait pas nécessairement été pertinent - seules quelques onomatopées sont là, comme le dernier cri du ver de terre lorsqu'il voit la mort approcher.
Et après? C'est un chouette album!"
Le Cabas de Za :
"(...)Ô toi, lecteur d'alboumes, qui louvoie parfois dans le sillon sinueux du Cabas, tu connais le nom de Mathilde Magnan. Si, si, tu le connais. C'est la dame qui a dessiné Gipsy et qui a parfois une pie dans les cheveux. Elle est aussi docteur es-héron et a mis en images Fadoli, une belle histoire de Marie-France Zerolo, comme les autres livres cités, lecteur, me suis-tu ?

La voici seule aux manettes de cet alboume intitulé Et après, comme une invitation à tourner les pages pour creuser le sujet - et tu vas voir la finesse du choix du verbe. Tout commence avec cette aigrette qui virevolte.

Au fil des images, l'aigrette s'approche, va bien finir par toucher le sol, pendant que pousse le coquelicot, seule tache de couleur avec l'oiseau. Mais le coquelicot va faner, pendant que les renardeaux grandissent entre terrier et grand air. Et dans la terre, alors, là, c'est un festival de vie ! Renards, taupes, vers, lapins, racines, insectes, crapaud, trésors, bouteille à la terre, pour finir par retrouver l'aigrette de pissenlit. Il y a même des petits animaux rigolos et non identifiés... La vie souterraine gagne peu à peu l'image et on furète jusqu'à plus soif dans les innombrables détails. On suit une bestiole de page en page avant de revenir en arrière parce qu'il y a d'autres histoires parallèles - jusqu'à la quatrième de couverture.

Mathilde Magnan a l'oeil. Que dis-je, l'oeil ? L'oeil et le crayon pour nous offrir des bestioles anatomiquement parfaites, dignes des plus illustres dessinateurs animaliers. Avec cependant, et c'est ce que j'aime, lorsqu'on s'y penche de plus près, un je-ne-sais-quoi dans l'oeil assez proche de l'étonnement d'être là. Au-delà du talent de la dessinatrice, au-delà du trait impeccable qui provoque l'admiration, c'est la malice de Mathilde Magnan qui fait mouche à chaque fois."

À très bientôt pour des nouvelles fraîches !!!

25 août 2016

De ci, Hou !, de là ...

En rentrant de vacances... un hibou qui farce !

hiboufarceurweb

Posté par mathildette à 14:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

28 juillet 2016

Dessine moi un Linufrênigon

Ou autres bestioles imaginaires !

Voici des retours en images sur l'atelier mené à la médiathèque La Gare de Pignan, dans le cadre de Partir en Livre, qui portait sur Fadoli et les dessins d'animaux imaginaires. Petits et grands s'y sont pris au jeu (et même les médiathécaires !), les résultats était super chouettes :

pignan1

pignan2

pignan3

pignan4

pignan5

pignan6

pignan7

pignan8

pignan9

pignan10

pignan11

pignan12

pignan13

pignan14

pignan15

pignan16

pignan17

pignan18

pignan19

pignan20

pignan21

pignan22

pignan23

pignan24

pignan25

(Si pour une raison ou pour une autre, quelqu'un souhaite que certaines photos ne figurent pas sur ce blog, merci de me prévenir, en le justifiant, en commentaire, elles seront aussitôt enlevées)

 

Et puis, l'après-midi avait lieu un autre atelier en plein air (en face du Musée Fabre à Montpellier), avec les médiathécaires de la médiathèque Emile Zola. À partir de l'album "Et après ?", les enfants devaient dessiner le cycle d'une plante imaginaire. Là aussi de très chouettes résultats (un arbre à sous, à chaussures, à bonbons, à étoiles, à coeurs...).

atelierillumontpel1

atelierillumontpel2

On en voit une petite partie dans ce reportage (à partir d'1,46 min) :

Bel été à tous !